2022

Probe Metals entreprendra un programme de forage de 10 000 mètres pour tester de nouvelles cibles prioritaires à l’est du gîte Lower Detour 58N

17 May 2022
En Fr Figure 1

Faits saillants :

  • Un programme de forage estival de 10 000 mètres débutera à la fin du mois sur le projet Detour Québec, détenu à 100 % par la Société, ainsi que sur la propriété La Peltrie sous option de Midland.
  • Deux foreuses héliportées testeront de nombreuses cibles aurifères prioritaires identifiées dans le cadre des levés géophysiques et biogéochimiques réalisés à l’échelle du projet au cours des deux dernières années, ainsi que des levés plus récents de polarisation provoquée (« PP ») au sol et une réinterprétation géologique.
  • La plupart de ces cibles sont situées le long de failles subsidiaires associées à la zone de déformation Lower Detour et se trouvent dans un contexte géologique similaire au contexte de la découverte à haute teneur en or du gîte 58N de Mines Agnico Eagle, situé à une dizaine de kilomètres plus à l’ouest.

Toronto, le 17 mai 2022 – Probe Metals Inc. (TSX-V : PRB) (OTCQB : PROBF) (« Probe » ou la « Société ») a le plaisir d’annoncer qu’elle entreprendra un programme de forage de 10 000 mètres afin de tester de nouvelles cibles aurifères prioritaires sur son projet Detour Québec (le « projet »). Le programme de forage sera principalement concentré dans la partie ouest du projet qui borde la propriété de la mine Detour Lake de Mines Agnico Eagle Ltée (« Agnico »). La plupart des cibles prioritaires qui seront vérifiées dans le cadre du programme montrent des similitudes structurales et géologiques avec la découverte aurifère de la zone 58N d’Agnico située à proximité des claims détenus par Probe (figure 1). Ce programme représente également le premier programme de forage de la Société sur sa propriété détenue à 100 % et sur la propriété sous option de Midland, basé sur les résultats encourageants reçus dans le cadre des vastes levés régionaux et de la nouvelle interprétation géologique de la propriété.  

David Palmer, président et chef de la direction de Probe, a déclaré : « Le projet Detour a beaucoup progressé au cours des deux dernières années et représente une excellente occasion de faire des découvertes hâtives dans un secteur prolifique au Québec. Nos travaux d’exploration ont avancé au point où nous avons maintenant identifié plusieurs structures et cibles le long des 90 kilomètres d’étendue latérale qui présentent un potentiel d’encaisser des gîtes aurifères à haute teneur similaires à ceux identifiés sur les propriétés voisines. Le programme de cet été ciblera les trois premiers secteurs du genre à l’extrémité ouest du projet, dans une partie très active de la ceinture de Detour, et présente une opportunité pour des catalyseurs d’exploration qui contribueront à concrétiser la valeur que nous voyons dans ce projet. »

­Nouvelles cibles de forage prioritaires

Afin de maximiser les chances de faire de nouvelles découvertes, les cibles ont été priorisées en combinant les structures favorables interprétées à partir des levés géophysiques (Mag-PP), les axes de chargeabilité élevée (PP), et les anomalies biogéochimiques (Au, As, Cu, Zn, Ag). Au terme de ce processus, 24 cibles prioritaires ont été sélectionnées pour ce programme de forage. Les structures favorables ciblées dans le cadre de ce programme sont situées entre 10 et 30 kilomètres à l’est-sud-est du gîte aurifère à haute teneur Lower Detour 58N, qui encaisse des ressources indiquées totalisant 534 300 oz à une teneur de 5,8 g/t Au et des ressources présumées totalisant 136 100 oz à une teneur de 4,35 g/t Au (source : rapport conforme au Règlement 43-101 de Kirkland Lake Gold avec une date d’effet au 31 décembre 2020).

Au premier trimestre de 2022, 200 kilomètres de PP ont été complétés (260 kilomètres en 2021) et 600 échantillons biogéochimiques ont été prélevés (2 100 échantillons en 2021), en préparation pour le programme de forage. D’autres levés de PP, totalisant 53 kilomètres dont 38 kilomètres sur le projet en coentreprise Gaudet-Fénelon, débuteront aussi ce mois-ci.

La Société a également reçu les résultats du programme de forage 2021 sur le projet en coentreprise Gaudet-Fénelon. Des 14 trous de forage effectués, 4 ont rencontré des zones aurifères anomales avec des teneurs entre 0,2 et 1,0 g/t Au sur 1 à 2 mètres, associées à de la pyrite finement disséminée au sein de zones de déformation. Ces résultats sont encourageants et serviront à orienter les programmes de suivi afin de mieux délimiter les structures minéralisées dans ce secteur.

Figure 1 : Plan de surface – Projet Detour Québec

https://www.probemetals.com/site/assets/files/1562/2022_may17th_figurepr.jpg

Projet Detour Québec de Probe

Ce projet à l’étape de la découverte couvre une superficie de 777 kilomètres carrés le long du couloir aurifère Detour, incluant la propriété La Peltrie sous option, la propriété Gaudet-Fénelon en coentreprise, et le bloc principal et le bloc Nord de la propriété Detour Québec détenue à 100 % par la Société. Le projet est situé à 190 kilomètres au nord de Rouyn-Noranda et à 40 kilomètres au nord-ouest de la ville de Matagami au Québec, et couvre les zones de déformation aurifères de Sunday Lake, Massicotte et Lower Detour (voir la figure 1). Les propriétés La Peltrie sous option et Gaudet-Fénelon en coentreprise sont le fruit d’un partenariat avec Exploration Midland inc. (TSX-V : MD) (« Midland »). Le projet est situé dans les extensions latérales de la deuxième plus grande mine d’or au Canada, la mine Detour Lake, et du gîte aurifère 58N détenu par Mines Agnico Eagle Ltée. Le projet est aussi adjacent au portefeuille de propriétés détenu par Wallbridge Mining Company Ltd qui englobe les zones aurifères Fénelon/Tabasco, Area 51 et Martinière/Bug Lake.

Personne qualifiée :

Le contenu scientifique et technique du présent communiqué de presse a été révisé, préparé et approuvé par M. Marco Gagnon, géologue, vice-président exécutif et administrateur de Probe, lequel est une « personne qualifiée » selon le Règlement 43-101.

À propos de Probe Metals :

Probe Metals Inc. est une société d'exploration aurifère canadienne qui se consacre à l'acquisition, à l'exploration et au développement de projets aurifères très prometteurs. La Société s’affaire à découvrir et à développer des projets aurifères de haute qualité, y compris son principal actif, le projet aurifère Val-d'Or Est au Québec où la Société a défini un inventaire de plusieurs millions d’onces. La Société est bien financée et contrôle un ensemble de propriétés d'exploration stratégiques de plus de 1 500 kilomètres carrés au sein de certaines des plus prolifiques ceintures aurifères au Québec. La Société a été constituée à la suite de la vente, à hauteur de 526 millions $, de Probe Mines Limited à Goldcorp. Eldorado Gold Corporation détient actuellement une participation d’environ 10,4 % dans la Société.

Au nom de Probe Metals Inc.,

 
David Palmer, Ph. D.

Président et chef de la direction

Pour plus d’information :

Veuillez visiter notre site Internet au www.probemetals.com ou contacter :

Seema Sindwani

Directrice des relations avec les investisseurs

info@probemetals.com

+1.416.777.9467

Énoncés prospectifs

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence et à l'exactitude du présent communiqué de presse. Le présent communiqué de presse comprend certains « énoncés prospectifs » qui ne sont pas des faits historiques. Les énoncés prospectifs comprennent des estimations et des énoncés décrivant les futurs plans ou objectifs de la Société, et comprennent des mots à l’effet que la Société ou la direction s’attend à ce qu’une condition ou qu’un résultat spécifié se réalise. Les énoncés prospectifs peuvent être identifiés par l’emploi de termes comme « est d’avis », « anticipe », « s'attend à », « estime », « pourrait », « devrait », « sera » ou « planifie ». Puisque les énoncés prospectifs sont fondés sur des hypothèses et font référence à des événements et des conditions futures, ils comportent de par leur nature des risques et des incertitudes. Bien que ces énoncés soient fondés sur les informations présentement à la disposition de la Société, la Société n’offre aucune garantie à l’effet que les résultats réels seront conformes aux attentes de la direction. Les risques, incertitudes et autres facteurs qui sous-tendent les renseignements prospectifs pourraient faire en sorte que les événements réels, les résultats, le rendement, les perspectives et les opportunités soient sensiblement différents de ceux exprimés ou sous-entendus dans les renseignements prospectifs. Les renseignements prospectifs dans le présent communiqué de presse comprennent, sans s’y limiter, les futurs plans et objectifs de la Société, ses déclarations, les résultats d’exploration, la minéralisation potentielle, l’estimation des ressources minérales, les plans d’exploration et de développement minier, la date prévue du début des opérations et l’estimation des conditions du marché. Les facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels soient sensiblement différents des renseignements prospectifs comprennent, sans s’y limiter, l’incapacité d’identifier des ressources minérales, l’incapacité de convertir les ressources minérales estimées en réserves, l’incapacité de réaliser une étude de faisabilité qui recommanderait une décision d’aller en production, la nature préliminaire des résultats d’essais métallurgiques, les délais d’obtention ou l’incapacité d’obtenir les approbations gouvernementales, environnementales ou autres à l’égard des projets, les risques politiques, l’incapacité de s’acquitter de l’obligation d’accommoder les Premières Nations et autres peuples autochtones, les incertitudes quant à la disponibilité et au coût du financement requis dans l’avenir, les fluctuations des marchés des capitaux propres, l’inflation, les fluctuations des taux de change, les fluctuations des prix des matières premières, les délais dans le développement des projets, des variations importantes des dépenses en immobilisations et des coûts d’exploitation par rapport aux estimations, et les autres risques inhérents à l’industrie de l’exploration et du développement minier; les résultats de l’EEP étant tels qu’annoncés, y compris les futurs coûts d’exploitation et dépenses en immobilisations, les coûts de fermeture, le CMTI, la VAN projetée, le TRI, les échéanciers, les délais d’obtention des permis et les futures opportunités liées au projet, la capacité d’obtenir les permis requis, les paramètres économiques et le rendement associé du projet tel que déterminé dans l’EEP, et toutes les hypothèses de l’EEP à propos de la viabilité technique du projet, le marché et le futur prix et la demande pour l’or, l’impact environnemental du projet, et la capacité continue de travailler en collaboration avec les parties prenantes incluant les différents paliers de gouvernement, l’incapacité de prédire et de contrer les effets de la COVID-19 sur les activités de la Société, incluant sans s’y limiter les effets de la COVID-19 sur les prix des matières premières, la conjoncture sur les marchés financiers, les restrictions sur la main-d’œuvre et les déplacements internationaux et les chaines d’approvisionnement, ainsi que les risques décrits dans les documents publics de la Société déposés sur SEDAR. Bien que la Société soit d’avis que les hypothèses et les facteurs pris en compte dans la préparation des renseignements prospectifs inclus dans le présent communiqué de presse sont raisonnables, l’on ne devrait pas se fier indûment aux renseignements prospectifs, qui s’appliquent uniquement en date du présent communiqué de presse, et rien ne garantit que les événements se dérouleront dans les délais indiqués ou à tout autre moment. La Société décline toute intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser tout renseignement prospectif, que ce soit à la lumière de nouveaux renseignements, d’événements futurs ou autres, sauf si requis par la loi.