2022

Probe Metals confirme par forage intercalaire la forte continuité des ressources avec des intervalles atteignant jusqu’à 3,4 g/t Au sur 25,3 mètres à Monique, projet Val-d’Or Est

7 Sep 2022
En Fr Figure 1

Faits saillants :

•    Les résultats de la campagne de forage intercalaire et d’expansion continuent de démontrer la croissance et l’amélioration du gîte Monique et du plan minier; une mise à jour des ressources pour le gîte Monique est prévue d’ici la fin de l’année et au T1 2023 pour les couloirs Pascalis et Courvan
•    Le forage intercalaire continue de renforcer les ressources et a livré de nouvelles intersections significatives titrant jusqu’à 1,5 g/t Au sur 70,7 mètres, incluant 3,4 g/t Au sur 25,3 mètres, et 1,2 g/t Au sur 40,2 mètres
•    Le forage d’expansion a recoupé de nouveaux intervalles titrant jusqu’à 2,6 g/t Au sur 13,7 mètres et 1,3 g/t Au sur 22,1 mètres à proximité des ressources existantes
•    La croissance et la conversion des ressources jusqu’à présent permettent d’envisager un plan minier simplifié impliquant un plus petit nombre de fosses plus grandes
•    Plus de 123 000 mètres de forage ont été complétés depuis le début de l’année à Val-d’Or Est
•    6 foreuses sont en activité sur le projet Val-d’Or Est, réparties entre les couloirs aurifères Pascalis et Courvan

 
Toronto, le 7 septembre 2022 – PROBE METALS INC. (TSX-V : PRB) (OTCQB : PROBF) (« Probe » ou la « Société ») a le plaisir de publier le quatrième lot de résultats issus du programme de forage 2022 sur la propriété Monique du projet Val-d’Or Est (la « propriété »), détenue à 100 % par la Société et située près de la ville de Val-d’Or au Québec. Les résultats de vingt-deux (22) nouveaux sondages démontrent une expansion continue latéralement et en profondeur, avec des intersections aurifères significatives le long des zones aurifères à Monique. Le programme de forage 2022 avait pour but de convertir, d’accroître et de découvrir de nouvelles ressources aurifères à l’intérieur et autour des fosses conceptuelles du rapport de l’EEP de 2021 (voir la figure 1). Les résultats de 176 sondages forés depuis le début de l’année 2022 à Monique restent à venir et seront publiés sur réception. Une sélection des meilleurs résultats présentement disponibles est présentée ci-dessous. La Société a aussi le plaisir de faire le point sur les activités d’ingénierie et de mise en valeur qui se poursuivent sur la propriété. 

David Palmer, président et chef de la direction de Probe, a déclaré : « Les résultats de forage à Monique montrent une amélioration constante dans tous les aspects du gîte et particulièrement avec ce qui suit : les résultats de forage d’expansion montrent que ce projet a un énorme potentiel de croissance si l’on se fie aux résultats d’analyse remarquablement constants; les résultats de forage intercalaire montrent que nous convertissons de plus en plus de nos ressources en onces à un degré de confiance plus élevé, ce qui fait en sorte de réduire le risque associé aux ressources et au projet; et à mesure que nous forons au-delà des limites antérieures des ressources pour repousser ces limites, nous agrandissons nos fosses et réduisons potentiellement le nombre total de fosses, ce qui rendra notre projet minier encore plus efficient et attrayant. Pris individuellement, les résultats de forage ont été excellents, mais pris collectivement, ils ont été exceptionnels et ont permis d’augmenter les dimensions, améliorer le degré de confiance, réduire le risque et accroître la valeur. Afin de commencer à quantifier cette valeur, nous lançons la prochaine mise à jour des ressources pour le projet en octobre et nous espérons avoir la nouvelle estimation pour Monique d’ici la fin de l’année, et pour Pascalis et Courvan au premier trimestre de 2023. Ces estimations démontreront de façon très éloquente les retombées de nos programmes de forage et serviront de fondement pour notre étude de préfaisabilité, que nous attendons pour le deuxième semestre de 2023. Nous vivons des moments passionnants pour Val-d’Or Est; le projet n’a fait que s’améliorer avec les travaux que nous avons entrepris et nous nous attendons à ce que le projet continue de s’améliorer alors que nous continuons de faire avancer le projet. »

Forage intercalaire – Onze (11) des sondages dont les résultats sont publiés aujourd’hui ont été forés dans le cadre du programme de forage de conversion des ressources qui a pour but de tester la continuité des zones A, J, G, I et Q à l’intérieur des fosses conceptuelles, entre la surface et une profondeur d’environ 300 mètres, et jusqu’à environ 425 mètres de profondeur dans le cas d’un sondage testant la zone G. Tous les sondages ont livré des intersections avec des teneurs en or supérieures à la teneur de coupure de 0,42 g/t Au utilisée dans le rapport de l’EEP et ont confirmé les teneurs et les épaisseurs du modèle de blocs actuel. Le programme de forage intercalaire de 2022 ciblant les zones aurifères à Monique a réussi, jusqu’à présent, à générer une grille de forage à un espacement approximatif de 30 mètres dans la minéralisation contenue dans les fosses conceptuelles de l’EEP, et jusqu’à 500 mètres de profondeur au sein des ressources souterraines estimées.

Forage d’expansion - Onze (11) sondages ont été forés dans le cadre du programme de forage d’expansion qui a pour but de tester les extensions des zones G, I, J, K, S et Q latéralement et en profondeur. Six (6) de ces trous de forage d’expansion ont recoupé des structures aurifères avec des valeurs teneur × épaisseur de plus de 15,0 g/t Au-mètre.  

Les résultats des travaux de forage réalisés le long du couloir aurifère Monique depuis l’EEP démontrent une forte continuité des zones aurifères parallèles à subparallèles au sein d’un volume de plus de 2 kilomètres de long par 1 kilomètre de large et localement jusqu’à 600 mètres de profondeur. Les zones du couloir aurifère Monique restent toutes ouvertes latéralement ainsi qu’en profondeur. 

En plus des travaux de forage, Probe fait aussi progresser les études géotechniques, de mécanique des roches et métallurgiques ainsi que les études environnementales du milieu d’accueil sur le projet et a entrepris des activités d’engagement communautaire et social. À compter de ce mois-ci, une première phase de forage géotechnique visant à caractériser le mort-terrain au-dessus des fosses conceptuelles de l’EEP et sous les infrastructures proposées débutera. Cette phase sera finalisée au courant de l’automne.

Une sélection de résultats de forage pour les sondages MO-22-352 à 373, obtenus dans le cadre du programme de forage ciblant le secteur Monique, est présentée ci-dessous : 

Sondage

De (m)

À (m)

Longueur (m)

Or (g/t)

Zone / Ressources

MO-22-354

56,5

70,2

13,7

2,6

I / Expansion

MO-22-355

140,1

147,3

7,2

1,9

I / Expansion

MO-22-356

250,9

272,8

21,9

0,7

S / Expansion

MO-22-356

455,5

477,6

22,1

1,3

J / Expansion

Incluant

462,2

466,8

4,6

4,0

J / Expansion

MO-22-358

294,3

312,0

17,7

1,4

Q / Intercalaire

MO-22-358

330,0

334,0

4,0

4,6

J / Intercalaire

MO-22-359

169,1

170,1

1,0

15,4

Q / Expansion

MO-22-359

265,5

336,2

70,7

1,5

J / Intercalaire

Incluant

283,7

309,0

25,3

3,4

J / Intercalaire

Incluant

285,7

286,7

1,0

32,7

J / Intercalaire

Incluant

307,4

305,8

1,0

17,2

J / Intercalaire

MO-22-360

315,4

339,8

24,4

0,9

Q / Expansion

MO-22-360

353,3

369,2

15,9

1,4

J / Intercalaire

Incluant

360,0

364,2

4,2

3,5

J / Intercalaire

MO-22-363

140,8

160,4

19,6

0,7

A / Intercalaire

MO-22-366

475,1

515,3

40,2

1,2

G / Intercalaire

Incluant

490,0

493,4

3,4

6,7

G / Intercalaire

MO-22-372

356,0

398,0

24,0

1,0

G / Intercalaire

MO-22-373

516,8

528,0

11,2

1,3

G / Expansion

(1) Tous les nouveaux résultats d’analyse présentés dans ce communiqué et dans ce tableau sont présentés en longueur dans l’axe de forage, et ont été coupés à 100 g/t Au lorsque nécessaire. L’épaisseur réelle est estimée à 65-95 % de la longueur dans l’axe de forage. Seules les intersections à plus de 15,0 g/t Au * m sont présentées.

 

Figure 1 : Plan de surface – Nouveaux résultats de forage le long du couloir aurifère Monique

 

Probe annonce également la nomination de Independent Trading Group (« ITG »), qui fournira à la Société des services de tenue de marchés conformément aux politiques de la Bourse de croissance TSX (« TSXV »). En vertu de l’entente de services de tenue de marchés datée du 7 juillet 2022 (l’« entente »), ITG négociera les titres de la Société au TSXV et sur toutes les autres plateformes de négociation dans le but de maintenir un marché raisonnable et d’améliorer la liquidité des actions ordinaires de la Société.

La Société versera à ITG des frais mensuels de 5 000 $ CA en espèces pour une période minimale de trois mois, laquelle sera automatiquement renouvelée pour des périodes successives d’un mois, à moins que l’entente ne soit résiliée par l’une ou l’autre des parties suivant un préavis de trente jours. ITG agit sans lien de dépendance avec la Société et ni ITG ni ses affiliés ou associés n’ont d’intérêt direct ou indirect dans la Société ou ses titres, ni aucun droit ou intention d’acquérir un tel intérêt. ITG ne recevra pas d’actions ou d’options à titre de rémunération. Le capital utilisé pour la tenue de marchés sera fourni par ITG. Les services fournis par ITG en vertu de l’entente ont débuté le 7 juillet 2022. 

À propos de la propriété Monique :
La propriété Monique est située à 25 kilomètres à l’est de la ville de Val-d’Or, au Québec, et est constituée de 21 claims et d’un bail minier couvrant une superficie totale de 5,5 kilomètres carrés dans le canton de Louvicourt. La propriété renferme des ressources minérales mesurées et indiquées actuellement estimées à 13 619 000 tonnes à une teneur de 1,54 g/t pour 672 800 onces d’or et des ressources minérales présumées de 11 733 000 tonnes à une teneur de 1,78 g/t pour 671 400 onces d’or (source : rapport technique conforme au Règlement 43-101 de Probe Metals sur le projet Val-d’Or Est datant de juin 2021). La propriété fait partie du projet Val-d’Or Est de la Société, dont la position de terrain consolidée couvre une superficie totale de 436 kilomètres carrés. Le projet Val-d’Or Est est situé dans un environnement minier politiquement stable et à faible coût, où l’on trouve déjà plusieurs mines en production et usines de traitement en activité. 

Géologie
La minéralisation aurifère sur la propriété Monique est principalement associée à trois zones de déformation qui traversent la propriété selon une orientation à 280° avec un pendage de 75° à 80° vers le nord. La minéralisation aurifère est définie par un réseau de veines et veinules de quartz-tourmaline-carbonate avec des sulfures disséminés dans les épontes altérées. En tout, 16 zones aurifères ont été découvertes sur la propriété jusqu’à présent. Certaines zones minéralisées ont été définies de la surface jusqu’à une profondeur de 600 mètres et leur épaisseur varie de 1 mètre jusqu’à 100 mètres. Les structures minéralisées présentent une étendue latérale allant jusqu’à 900 mètres.

Production historique
La mine à ciel ouvert Monique est entrée en production commerciale en 2013 et a cessé ses opérations à la fin de janvier 2015. En tout, 0,58 Mt de matériel minéralisé ont été extraites à une teneur de 2,53 g/t Au, de la surface jusqu’à une profondeur de 100 mètres, pour un total de 45 694 onces d’or. 

Personne qualifiée : 
Le contenu scientifique et technique du présent communiqué de presse a été révisé, préparé et approuvé par M, Marco Gagnon, géologue, vice-président exécutif et administrateur de Probe, lequel est une « personne qualifiée » selon le Règlement 43-101.

Contrôle de la qualité :
Durant le dernier programme de forage, les échantillons pour analyse ont été prélevés de carottes de forage de calibre NQ en sciant le carottage en deux; une moitié a été expédiée à un laboratoire commercial accrédité pour analyse et l’autre moitié conservée comme témoin. Un strict protocole d’AQ/CQ a été appliqué à tous les échantillons, incluant l’insertion de matériaux de référence minéralisés et d’échantillons stériles dans chaque lot de 20 échantillons. Les analyses pour déterminer la teneur en or ont été effectuées par pyroanalyse avec fini par absorption atomique sur des fractions de 50 grammes de matériel rocheux. Tout échantillon contenant 3,0 g/t d’or ou plus a été réanalysé par pyroanalyse avec fini gravimétrique. Des analyses d’or total (tamisage métallique) ont été effectuées sur les échantillons qui présentaient une grande variation de la teneur en or, ou en présence d’or visible.

À propos de Probe Metals :
Probe Metals Inc. est une société d'exploration aurifère canadienne qui se consacre à l'acquisition, à l'exploration et au développement de projets aurifères très prometteurs. La Société s’affaire à découvrir et à développer des projets aurifères de haute qualité, y compris son principal actif, le projet aurifère Val-d'Or Est au Québec où la Société a défini un inventaire de plusieurs millions d’onces. La Société est bien financée et contrôle un ensemble de propriétés d'exploration stratégiques de plus de 1 500 kilomètres carrés au sein de certaines des plus prolifiques ceintures aurifères au Québec. La Société a été constituée à la suite de la vente, à hauteur de 526 millions $, de Probe Mines Limited à Goldcorp. Eldorado Gold Corporation détient actuellement une participation d’environ 10% dans la Société.

Au nom de Probe Metals Inc.,
 
David Palmer, Ph, D, 
Président et chef de la direction

Pour plus d’information :

Veuillez visiter notre site Internet au www.probemetals.com ou contacter :

Seema Sindwani
Directrice des relations avec les investisseurs
info@probemetals.com
+1.416.777.9467


Énoncés prospectifs

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence et à l'exactitude du présent communiqué de presse. Le présent communiqué de presse comprend certains « énoncés prospectifs » qui ne sont pas des faits historiques. Les énoncés prospectifs comprennent des estimations et des énoncés décrivant les futurs plans ou objectifs de la Société, et comprennent des mots à l’effet que la Société ou la direction s’attend à ce qu’une condition ou qu’un résultat spécifié se réalise. Les énoncés prospectifs peuvent être identifiés par l’emploi de termes comme « est d’avis », « anticipe », « s'attend à », « estime », « pourrait », « devrait », « sera » ou « planifie ». Puisque les énoncés prospectifs sont fondés sur des hypothèses et font référence à des événements et des conditions futures, ils comportent de par leur nature des risques et des incertitudes. Bien que ces énoncés soient fondés sur les informations présentement à la disposition de la Société, la Société n’offre aucune garantie à l’effet que les résultats réels seront conformes aux attentes de la direction. Les risques, incertitudes et autres facteurs qui sous-tendent les renseignements prospectifs pourraient faire en sorte que les événements réels, les résultats, le rendement, les perspectives et les opportunités soient sensiblement différents de ceux exprimés ou sous-entendus dans les renseignements prospectifs. Les renseignements prospectifs dans le présent communiqué de presse comprennent, sans s’y limiter, les futurs plans et objectifs de la Société, ses déclarations, les résultats d’exploration, la minéralisation potentielle, l’estimation des ressources minérales, les plans d’exploration et de développement minier, la date prévue du début des opérations et l’estimation des conditions du marché. Les facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels soient sensiblement différents des renseignements prospectifs comprennent, sans s’y limiter, l’incapacité d’identifier des ressources minérales, l’incapacité de convertir les ressources minérales estimées en réserves, l’incapacité de réaliser une étude de faisabilité qui recommanderait une décision d’aller en production, la nature préliminaire des résultats d’essais métallurgiques, les délais d’obtention ou l’incapacité d’obtenir les approbations gouvernementales, environnementales ou autres à l’égard des projets, les risques politiques, l’incapacité de s’acquitter de l’obligation d’accommoder les Premières Nations et autres peuples autochtones, les incertitudes quant à la disponibilité et au coût du financement requis dans l’avenir, les fluctuations des marchés des capitaux propres, l’inflation, les fluctuations des taux de change, les fluctuations des prix des matières premières, les délais dans le développement des projets, des variations importantes des dépenses en immobilisations et des coûts d’exploitation par rapport aux estimations, et les autres risques inhérents à l’industrie de l’exploration et du développement minier; les résultats de l’EEP étant tels qu’annoncés, y compris les futurs coûts d’exploitation et dépenses en immobilisations, les coûts de fermeture, le CMTI, la VAN projetée, le TRI, les échéanciers, les délais d’obtention des permis et les futures opportunités liées au projet, la capacité d’obtenir les permis requis, les paramètres économiques et le rendement associé du projet tel que déterminé dans l’EEP, et toutes les hypothèses de l’EEP à propos de la viabilité technique du projet, le marché et le futur prix et la demande pour l’or, l’impact environnemental du projet, et la capacité continue de travailler en collaboration avec les parties prenantes incluant les différents paliers de gouvernement, l’incapacité de prédire et de contrer les effets de la COVID-19 sur les activités de la Société, incluant sans s’y limiter les effets de la COVID-19 sur les prix des matières premières, la conjoncture sur les marchés financiers, les restrictions sur la main-d’œuvre et les déplacements internationaux et les chaines d’approvisionnement, ainsi que les risques décrits dans les documents publics de la Société déposés sur SEDAR. Bien que la Société soit d’avis que les hypothèses et les facteurs pris en compte dans la préparation des renseignements prospectifs inclus dans le présent communiqué de presse sont raisonnables, l’on ne devrait pas se fier indûment aux renseignements prospectifs, qui s’appliquent uniquement en date du présent communiqué de presse, et rien ne garantit que les événements se dérouleront dans les délais indiqués ou à tout autre moment. La Société décline toute intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser tout renseignement prospectif, que ce soit à la lumière de nouveaux renseignements, d’événements futurs ou autres, sauf si requis par la loi.
 

Related Images