2021

Probe Metals et Exploration Midland lancent des travaux de forage pour tester de nouvelles cibles prioritaires au sud de Fénélon sur la propriété en coentreprise Detour Gaudet-Fénélon

29 juin 2021
En Fr Figure 1

Faits saillants : 

•    Un programme de forage de 4 500 mètres débutera en juillet
•    Le programme de forage testera plusieurs cibles aurifères prioritaires identifiées dans le cadre de levés géophysiques de polarisation provoquée (« PP ») et de programmes géochimiques régionaux
 
Toronto, le 29 juin 2021 – PROBE METALS INC. (TSX-V : PRB) (OTCQB : PROBF) (« Probe » ou la « Société »), en partenariat avec Exploration Midland inc. (« Midland ») (TSX-V : MD), a le plaisir d’annoncer le début d’un programme de forage de 4 500 mètres ayant pour but de vérifier de nouvelles cibles prioritaires sur le projet Gaudet-Fénélon. Ce projet est situé à moins de 5 kilomètres au sud du projet aurifère Fénélon de Wallbridge Mining Company Ltd, et est une coentreprise à 50/50 entre Probe et Midland. Le projet Gaudet-Fénélon couvre plus de 35 kilomètres de structures favorables mais sous-explorées à proximité de la faille Lower Detour, qui passe immédiatement au sud du gîte aurifère Fénélon où Wallbridge s’affaire présentement à réaliser une estimation de ressources. Ce programme s’inscrit dans le cadre des 20 000 mètres de forage alloués sur le projet Detour Québec (voir le communiqué publié par la Société le 30 mars 2021). 

Nouvelles cibles de forage prioritaires

Ce premier programme de forage entrepris par Probe et Midland sur le projet Gaudet-Fénélon en coentreprise vérifiera au moins 15 cibles prioritaires récemment identifiées à la suite de levés géophysiques de PP, coïncidant avec des anomalies biogéochimiques identifiées lors d’un levé régional réalisé en 2021. En tout, 100 kilomètres de PP ont été complétés et 1 055 échantillons biogéochimiques ont été prélevés en 2020 et 2021, en préparation pour le programme de forage.

Pour maximiser les chances de faire de nouvelles découvertes, les cibles ont été priorisées en combinant les structures favorables interprétées à partir des levés géophysiques (Mag-PP), les axes de chargeabilité élevée (PP), et les anomalies biogéochimiques (Au, As, Cu, Zn, Ag). Au terme de ce processus, 15 cibles prioritaires ont été sélectionnées pour ce programme de forage, qui devrait débuter en juillet 2021.


Figure 1 : Carte de localisation du projet Detour Québec

https://www.probemetals.com/site/assets/files/1522/figure_1.png

Projet Detour Québec de Probe

Ce projet à l’étape de la découverte couvre une superficie de 777 kilomètres carrés le long du couloir aurifère Detour et inclut la propriété La Peltrie sous option, la propriété Gaudet-Fénélon en coentreprise et les deux blocs (Principal et Nord) de la propriété Detour Québec détenue à 100 % par Probe. Le projet est situé à 190 kilomètres au nord de Rouyn-Noranda et à 40 kilomètres au nord-ouest de la ville de Matagami (Québec) et englobe les zones de déformation aurifères de Sunday Lake, Massicotte et Lower Detour (voir la figure 1). Les propriétés La Peltrie (option) et Gaudet-Fénélon (coentreprise) sont en partenariat avec Exploration Midland inc. (TSX-V : MD) (« Midland »). Le projet est situé le long des extensions latérales de la deuxième plus grande mine d'or au Canada, Detour Lake et des récentes découvertes à haute teneur en or survenues à la Zone 58N exploitée et détenues par Kirkland Lake Gold (TSX : KL), Fénélon/Tabasco, Area 51 et Martinière/Bug Lake provenant du regroupement de Balmoral Resources Ltd par Wallbridge Mining Company Ltd (TSX : WM) sur leurs propriétés consolidées adjacent au nord de nos propriétés.

Personne qualifiée : 
Le contenu technique du présent communiqué de presse a été révisé par M. Marco Gagnon, géologue, vice-président exécutif et administrateur de Probe, lequel est une « personne qualifiée » au sens du Règlement 43-101.

À propos d’Exploration Midland :
Midland mise sur l’excellent potentiel minéral du Québec pour faire la découverte de nouveaux gisements d’or, d’éléments du groupe du platine et de métaux usuels de calibre mondial. Midland est fière de compter sur des partenaires renommés tels que Probe Metals Inc., Wallbridge Mining Company Ltd, BHP Billiton Canada Inc., Mines Agnico Eagle Limitée, Minière Osisko inc., SOQUEM inc., le Fonds d’exploration minière du Nuvavik et Mines Abcourt inc. Midland préfère travailler en partenariat et entend conclure rapidement des ententes à cet égard en ce qui concerne ses propriétés nouvellement acquises. La direction évalue actuellement d’autres opportunités et projets afin de bonifier le portfolio de la Société et créer une valeur ajoutée pour ses actionnaires.

À propos de Probe Metals :
Probe Metals Inc. est une société d'exploration aurifère canadienne qui se consacre à l'acquisition, à l'exploration et au développement de projets aurifères très prometteurs. La Société s’affaire à découvrir et à développer des projets aurifères de haute qualité, y compris son principal actif situé au Québec, le projet aurifère Val-d'Or Est de plusieurs millions d'onces. La Société est bien financée et contrôle un ensemble de propriétés d'exploration stratégiques de plus de 1 000 kilomètres carrés au sein de certaines des plus prolifiques ceintures aurifères au Québec. La Société a été constituée à la suite de la vente de Probe Mines Limited à Goldcorp pour $526M en mars 2015. Newmont détient actuellement une participation d’environ 11.6 % dans la Société.

Au nom de Probe Metals Inc.,
 
David Palmer, Ph.D. 
Président et chef de la direction

Pour plus d’information :

Veuillez visiter notre site Internet au www.probemetals.com ou contacter :

Seema Sindwani
Directrice des relations avec les investisseurs
info@probemetals.com
+1.416.777.9467


Énoncés prospectifs

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence et à l'exactitude du présent communiqué de presse. Le présent communiqué de presse comprend certains « énoncés prospectifs » qui ne sont pas des faits historiques. Les énoncés prospectifs comprennent des estimations et des énoncés décrivant les futurs plans ou objectifs de la Société, et comprennent des mots à l’effet que la Société ou la direction s’attend à ce qu’une condition ou qu’un résultat spécifié se réalise. Les énoncés prospectifs peuvent être identifiés par l’emploi de termes comme « est d’avis », « anticipe », « s'attend à », « estime », « pourrait », « devrait », « sera » ou « planifie ». Puisque les énoncés prospectifs sont fondés sur des hypothèses et font référence à des événements et des conditions futures, ils comportent de par leur nature des risques et des incertitudes. Bien que ces énoncés soient fondés sur les informations présentement à la disposition de la Société, la Société n’offre aucune garantie à l’effet que les résultats réels seront conformes aux attentes de la direction. Les risques, incertitudes et autres facteurs qui sous-tendent les renseignements prospectifs pourraient faire en sorte que les événements réels, les résultats, le rendement, les perspectives et les opportunités soient sensiblement différents de ceux exprimés ou sous-entendus dans les renseignements prospectifs. Les renseignements prospectifs dans le présent communiqué de presse comprennent, sans s’y limiter, les futurs plans et objectifs de la Société, ses déclarations, les résultats d’exploration, la minéralisation potentielle, l’estimation des ressources minérales, les plans d’exploration et de développement minier, la date prévue du début des opérations et l’estimation des conditions du marché. Les facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels soient sensiblement différents des renseignements prospectifs comprennent, sans s’y limiter, l’incapacité d’identifier des ressources minérales, l’incapacité de convertir les ressources minérales estimées en réserves, l’incapacité de réaliser une étude de faisabilité qui recommanderait une décision d’aller en production, la nature préliminaire des résultats d’essais métallurgiques, les délais d’obtention ou l’incapacité d’obtenir les approbations gouvernementales, environnementales ou autres à l’égard des projets, les risques politiques, l’incapacité de s’acquitter de l’obligation d’accommoder les Premières Nations et autres peuples autochtones, les incertitudes quant à la disponibilité et au coût du financement requis dans l’avenir, les fluctuations des marchés des capitaux propres, l’inflation, les fluctuations des taux de change, les fluctuations des prix des matières premières, les délais dans le développement des projets, des variations importantes des dépenses en immobilisations et des coûts d’exploitation par rapport aux estimations, et les autres risques inhérents à l’industrie de l’exploration et du développement minier, ainsi que les risques décrits dans les documents publics de la Société déposés sur SEDAR. Bien que la Société soit d’avis que les hypothèses et les facteurs pris en compte dans la préparation des renseignements prospectifs inclus dans le présent communiqué de presse sont raisonnables, l’on ne devrait pas se fier indûment aux renseignements prospectifs, qui s’appliquent uniquement en date du présent communiqué de presse, et rien ne garantit que les événements se dérouleront dans les délais indiqués ou à tout autre moment. La Société décline toute intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser tout renseignement prospectif, que ce soit à la lumière de nouveaux renseignements, d’événements futurs ou autres, sauf si requis par la loi.