2021

Probe Metals dépose le rapport technique de l’EEP pour le projet Val-d’Or Est, Québec

20 Oct 2021
En Fr

Toronto, le 20 octobre 2021 – PROBE METALS INC. (TSX-V : PRB) (OTCQB : PROBF) (« Probe » ou la « Société ») a le plaisir d’annoncer le dépôt du rapport technique indépendant portant sur l’évaluation économique préliminaire (« EEP ») du projet Val-d’Or Est, détenu à 100 % par la Société et situé à Val-d’Or, Québec. L’EEP de Val-d’Or Est envisage un plan d’exploitation minière robuste avec une production d’or moyenne de plus de 200 000 onces par année sur la période d’exploitation totale de 13 ans, et de plus de 230 000 onces par année au cours des huit premières années. Elle fait état d’une VAN après impôt impressionnante de 598 millions de dollars. Le rapport technique intitulé « Val-d’Or East Project, NI 43-101 Technical Report & Preliminary Economic Analysis » (l’« EEP de Val-d’Or Est ») et daté du 20 octobre 2021 (date d’effet au 7 septembre 2021) est disponible sur SEDAR (www.sedar.com) sous le profil d’émetteur de la Société.  

Ausenco Engineering Canada Inc. (« Ausenco »), avec l’assistance de différents consultants spécialisés incluant Moose Mountain Technical Services (« MMTS »), Geologica Groupe-Conseil Inc. (« Geologica »), GoldMinds Geoservices Inc. (« GoldMinds ») et Lamont Expert Conseil Inc. (« Lamont »), a préparé le rapport conformément aux dispositions du Règlement 43-101 sur l’information concernant les projets miniers. Le contenu scientifique et technique du présent communiqué a été révisé, préparé et approuvé par M. Yves Dessureault, P. Eng., chef de l’exploitation de Probe Metals, lequel est une personne qualifiée tel que défini par le Règlement 43-101 sur l’information concernant les projets miniers (le « Règlement 43-101 »).
 
Le communique publié par Probe le 7 septembre 2021 (intitulé « Probe Metals annonce une EEP positive pour le projet Val-d’Or Est ») résume les principaux résultats, hypothèses et estimations compris dans l’EEP de Val-d’Or Est.

À propos du projet Val-d’Or Est

Depuis 2016, Probe Metals s’affaire à consolider son portefeuille de propriétés dans le secteur très favorable à l’est de Val-d’Or, dans la province de Québec. Le projet Val-d’Or Est regroupe des terrains de l’échelle d’un district, couvrant une superficie de 436 kilomètres carrés; il représente l’une des plus grandes positions de terrain dans le camp minier de Val-d’Or. La propriété englobe trois anciennes mines (les mines Béliveau, Monique et Bussières) et est traversée par quatre couloirs miniers d’envergure régionale, incluant la prolifique Faille de Cadillac sur 14 kilomètres d’étendue latérale. Val-d’Or Est est situé dans un environnement minier à faible coût et politiquement stable, où l’on retrouve plusieurs mines en production et usines de traitement opérationnelles.   

À propos de Probe Metals :
Probe Metals Inc. est une société d'exploration aurifère canadienne qui se consacre à l'acquisition, à l'exploration et au développement de projets aurifères très prometteurs. La Société s’affaire à découvrir et à développer des projets aurifères de haute qualité, y compris son principal actif, le projet aurifère Val-d'Or Est au Québec. La Société est bien financée et contrôle un ensemble de propriétés d'exploration stratégiques de plus de 1 000 kilomètres carrés au sein de certaines des plus prolifiques ceintures aurifères au Québec. La Société a été constituée à la suite de la vente de Probe Mines Limited à Goldcorp en mars 2015. Eldorado Gold Corporation détient actuellement une participation d’environ 11.5 % dans la Société.

Au nom de Probe Metals Inc.,
 
David Palmer, Ph.D. 
Président et chef de la direction

Pour plus d’information :

Veuillez visiter notre site Internet au www.probemetals.com ou contacter :

Seema Sindwani
Directrice des relations avec les investisseurs
info@probemetals.com
+1.416.777.9467

Énoncés prospectifs

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence et à l'exactitude du présent communiqué de presse. Le présent communiqué de presse comprend certains « énoncés prospectifs » qui ne sont pas des faits historiques. Les énoncés prospectifs comprennent des estimations et des énoncés décrivant les futurs plans ou objectifs de la Société, et comprennent des mots à l’effet que la Société ou la direction s’attend à ce qu’une condition ou qu’un résultat spécifié se réalise. Les énoncés prospectifs peuvent être identifiés par l’emploi de termes comme « est d’avis », « anticipe », « s'attend à », « estime », « pourrait », « devrait », « sera » ou « planifie ». Puisque les énoncés prospectifs sont fondés sur des hypothèses et font référence à des événements et des conditions futures, ils comportent de par leur nature des risques et des incertitudes. Bien que ces énoncés soient fondés sur les informations présentement à la disposition de la Société, la Société n’offre aucune garantie à l’effet que les résultats réels seront conformes aux attentes de la direction. Les risques, incertitudes et autres facteurs qui sous-tendent les renseignements prospectifs pourraient faire en sorte que les événements réels, les résultats, le rendement, les perspectives et les opportunités soient sensiblement différents de ceux exprimés ou sous-entendus dans les renseignements prospectifs. Les renseignements prospectifs dans le présent communiqué de presse comprennent, sans s’y limiter, les futurs plans et objectifs de la Société, ses déclarations, les résultats d’exploration, la minéralisation potentielle, l’estimation des ressources minérales, les plans d’exploration et de développement minier, la date prévue du début des opérations et l’estimation des conditions du marché. Les facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels soient sensiblement différents de ces renseignements prospectifs comprennent notamment, sans s’y limiter, l’incapacité d’identifier des ressources minérales, l’incapacité de convertir les ressources minérales estimées en réserves, l’incapacité de réaliser une étude de faisabilité qui recommanderait une décision d’aller en production, la nature préliminaire des résultats d’essais métallurgiques, les délais d’obtention ou l’incapacité d’obtenir les autorisations gouvernementales, environnementales ou autres à l’égard des projets, les risques politiques, l’incapacité de s’acquitter de l’obligation d’accommoder les Premières Nations et autres peuples autochtones, les incertitudes quant à la disponibilité et au coût du financement requis dans l’avenir, les fluctuations des marchés des capitaux propres, l’inflation, les fluctuations des taux de change, les fluctuations des prix des matières premières, les délais dans le développement des projets, les variations importantes des dépenses en immobilisations et des coûts d’exploitation par rapport aux estimations, les autres risques inhérents au secteur de l’exploration et du développement minier, l’incapacité de prédire et de contrer les effets de la COVID-19 sur les activités de la Société incluant, sans s’y limiter, les effets de la COVID-19 sur les prix des matières premières, la conjoncture sur les marchés financiers, les restrictions imposées sur la main-d’œuvre, les déplacements internationaux et les chaînes d’approvisionnement, ainsi que les risques décrits dans les documents publiés par la Société déposés sur SEDAR. Bien que la Société soit d’avis que les hypothèses et les facteurs pris en compte dans la préparation des renseignements prospectifs inclus dans le présent communiqué de presse sont raisonnables, l’on ne devrait pas se fier indûment aux renseignements prospectifs, qui s’appliquent uniquement en date du présent communiqué de presse, et rien ne garantit que les événements se dérouleront dans les délais indiqués ou à tout autre moment. La Société décline toute intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser tout renseignement prospectif, que ce soit à la lumière de nouveaux renseignements, d’événements futurs ou autres, sauf si requis par la loi.