2020

Probe Metals fait une nouvelle découverte titrant 8,0 g/t Au sur 8,8 mètres sur la propriété Cadillac Break Est sous option, projet Val-d’Or Est, Québec

21 Jul 2020
En Fr Figure 1

Faits saillants :

•    Nouveau couloir aurifère identifié avec plusieurs intersections de forage dans la partie est de la propriété Cadillac Break Est sous option
•    Intersections de forage significatives avec des teneurs atteignant 8,0 g/t Au sur 8,8 mètres, incluant 45,9 g/t Au sur 1,0 mètre, 2,7 g/t Au sur 6,0 mètres, incluant 13,8 g/t Au sur 1 mètre, et 9,2 g/t Au sur 1,1 mètre
•    Nouveau levé de PP en 3D en cours pour délimiter de nouvelles cibles. 

Toronto, le 21 juillet 2020 – PROBE METALS INC. (TSX-V : PRB) (OTCQB : PROBF) (« Probe » ou la « Société ») a le plaisir d’annoncer de nouveaux résultats issus du programme de forage régional sur la propriété Cadillac Break Est sous option du projet Val-d’Or Est (la « propriété »), située près de la ville de Val-d’Or au Québec. La propriété est présentement sous option d’O3 Mining Inc. (« O3 Mining »). Les résultats de vingt-et-un (21) nouveaux sondages d’exploration et un prolongement d’un sondage existant ont permis d’identifier un nouveau couloir aurifère dans la partie est de la propriété (voir la figure 1). De nouvelles découvertes ont été faites le long d’un tronçon de 4,5 kilomètres le long du couloir, qui a fait l’objet de très peu de forages dans le passé. Une sélection des meilleurs résultats de forage est présentée dans le tableau ci-dessous.

M. David Palmer, Ph. D., président et chef de la direction de Probe, a déclaré : « L’un des aspects les plus importants de ces résultats n’est pas simplement le fait que nous ayons une nouvelle découverte, mais plutôt que nous ayons fait une découverte le long d’un nouveau couloir qui semble encaisser plusieurs zones aurifères. Bien que nous soyons au début du processus d’exploration, c’est ce genre de système que nous recherchons, où il y a un potentiel d’envergure régionale. Nous élargissons maintenant notre programme d’exploration pour couvrir une plus grande partie de ce couloir avec des travaux de suivi par géophysique et par forage. »

Le sondage CBE-40 a été approfondi pour faire un suivi des valeurs à basse teneur en or obtenues à la fin du sondage initial. Dans le prolongement, des veines de quartz-carbonates-tourmaline avec de l’or visible, titrant 8,0 g/t Au sur 8,8 mètres, ont été recoupées entre 295 et 303,8 mètres le long du trou. La zone dans le sondage CBE-40 semble se trouver le long du même couloir qui encaisse la minéralisation annoncée antérieurement (le 16 juin 2020) dans le sondage CBE-53 qui titrait 4,2 g/t Au sur 4,2 mètres, environ 3,8 kilomètres plus à l’est. Quatre autre sondages (CBE-64, 67, 70 et 73) ont obtenu des valeurs aurifères encourageantes allant jusqu’à 2,7 g/t Au sur 6,0 mètres, incluant 13,8 g/t Au sur 1,0 mètre le long du même couloir, justifiant un suivi par forage. Les nouvelles découvertes restent ouvertes dans toutes les directions.

Les découvertes sont associées à de nouvelles cibles géophysiques délimitées dans le cadre de levés de polarisation provoquée (PP) haute puissance réalisés sur la propriété. Un nouveau levé de PP haute puissance en 3D couvrant une partie du couloir entre les sondages CBE-40 et -53 est présentement en cours. Les résultats de ce levé serviront à délimiter d’autres cibles aurifères potentielles le long du nouveau couloir.

Résultats de forage sélectionnés issus du programme de forage sur la propriété Cadillac Break Est

Sondage

De
(m)

À
(m)

Longueur (m)

Or
(g/t)

Zone

CBE-40

295,0

303,8

8,8

8,0

Nouvelle zone

incluant

295,0

298,0

3,0

5,5

Nouvelle zone

incluant

300,0

301,0

1,0

45,9

Nouvelle zone

incluant

303,3

303,8

0,5

7,2

Nouvelle zone

CBE-64

306,00

307,00

1,0

3,8

Nouvelle zone

 

340,5

343,0

2,5

4,4

Nouvelle zone

incluant

340,5

341,6

1,1

9,2

Nouvelle zone

CBE-67

358,5

368,3

9,8

1,0

Nouvelle zone

 

373,3

374,3

1,0

4,2

Nouvelle zone

CBE-70

194,5

195,5

1,0

4,4

Nouvelle zone

CBE-73

194,0

200,0

6,0

2,7

Nouvelle zone

incluant

194,0

195,0

1,0

13,8

Nouvelle zone

(1) Tous les nouveaux résultats d’analyse présentés dans ce communiqué et dans ce tableau sont présentés en longueur dans l’axe de forage, sans teneur de coupure appliquée. L’épaisseur réelle est estimée à 65 %-95 % de la longueur dans l’axe de forage.

Figure 1 : Plan de surface – Partie est de la propriété Cadillac Break Est 
https://www.probemetals.com/site/assets/files/1481/cbe-drill-results-pr-figures-july2020.pdf

À propos de la propriété Cadillac Break Est sous option :
Le 28 novembre 2016, Probe a conclu une entente d’option avec Alexandria Minerals Corporation, aujourd’hui O3 Mining, en vertu de laquelle Probe peut acquérir une participation de 60 % dans la propriété Cadillac Break Est en engageant un montant total de 5 000 000 $ en dépenses d’exploration sur une période de 4 ans. Probe pourra acquérir une participation supplémentaire de 10 % (pour un total de 70 %) dans la propriété en réalisant une étude de préfaisabilité, en engageant un montant supplémentaire de 2 000 000 $ en dépenses d’exploration et en émettant 200 000 actions ordinaires à O3 Mining lorsque les autres exigences permettant d’acquérir une participation de 70 % auront été remplies. Jusqu’à maintenant, Probe a réalisé des travaux d’exploration correspondant à plus de 4,3 millions de dollars en dépenses engagées sur la propriété. En raison de l’arrêt de toutes les activités non essentielles imposé par le gouvernement du Québec du 24 mars au 11 mai, le programme de forage hivernal a été interrompu. O3 Mining et Probe ont convenu de reporter l’échéance de l’obligation d’engager des dépenses d’exploration en vertu de l’entente d’option jusqu’au 28 avril 2021. Suivant l’identification d’une nouvelle zone minéralisée en or, Probe poursuivra le programme de forage sur la nouvelle zone aurifère durant l’hiver 2020-2021. Probe est gérant des travaux d’exploration sur la propriété.

La propriété est relativement sous-explorée et est généralement reconnue comme ayant un contexte géologique qui présente un potentiel tant pour l’or que pour les métaux de base. La propriété couvre des roches volcaniques mafiques à felsiques et des filons-couches associés du Groupe de Malartic dans la partie nord de la propriété; ces unités sont en contact avec des roches sédimentaires du Groupe de Pontiac au sud. Le contact entre les deux terrains géologiques correspond à la zone de déformation de Cadillac, une zone de faille majeure qui contrôle l’emplacement de plusieurs gisements d’or sur une distance de 300 kilomètres au Québec et en Ontario.

Situé à la limite nord de la propriété, le gîte Sleepy englobe des ressources actuellement estimées à 1 855 300 tonnes @ 5,1 g/t d’or, pour un total de 307 350 onces d’or présumés, sans teneur de coupure appliquée (voir le communiqué publié par Alexandria Minerals le 22 octobre 2014). Les ressources aurifères se présentent sous forme de minéralisation disséminée en or-pyrite encaissée dans le filon-couche Vicour, un filon-couche de gabbro-diorite différencié de 7 kilomètres de longueur. Au-delà du secteur Sleepy, les travaux d’exploration réalisés depuis les années 1920 se limitent principalement à des programmes d’exploration préliminaire impliquant des levés géophysiques et quelques forages. 

Personne qualifiée : 
Le contenu technique du présent communiqué de presse a été révisé par M. Marco Gagnon, géologue, vice-président exécutif et administrateur de Probe, lequel est une « personne qualifiée » selon le Règlement 43-101.

Contrôle de la qualité
Durant le dernier programme de forage, les échantillons pour analyse ont été prélevés des carottes de forage de calibre NQ en sciant le carottage en deux; une moitié a été expédiée à un laboratoire commercial certifié et l’autre moitié conservée comme témoin. Un strict protocole d’AQ/CQ a été appliqué à tous les échantillons, incluant l’insertion d’échantillons de référence minéralisés et d’échantillons stériles dans chaque lot de 20 échantillons. Les analyses pour l’or ont été réalisées par pyroanalyse avec fini par absorption atomique sur des fractions de 50 grammes de matériel. Tout échantillon contenant 3,0 g/t d’or ou plus a été réanalysé par pyroanalyse avec fini gravimétrique. Des analyses d’or total (tamisage métallique) ont été réalisées sur les échantillons qui présentaient une grande variation de la teneur en or ou qui contenaient de l’or visible.


À propos de Probe Metals :
Probe Metals Inc. est une société d'exploration aurifère canadienne qui se consacre à l'acquisition, à l'exploration et au développement de projets aurifères très prometteurs. La Société s’affaire à découvrir et à développer des projets aurifères de haute qualité, y compris son principal actif, le projet aurifère Val-d'Or Est au Québec. La Société est bien financée et contrôle un ensemble de propriétés d'exploration stratégiques de plus de 1 000 kilomètres carrés au sein de certaines des plus prolifiques ceintures aurifères au Québec. La Société a été constituée à la suite de la vente de Probe Mines Limited à Goldcorp en mars 2015. Newmont détient actuellement une participation d’environ 12 % dans la Société.

Au nom de Probe Metals Inc.,
 
David Palmer, Ph.D. 
Président et chef de la direction

Pour plus d’information :

Veuillez visiter notre site Internet au www.probemetals.com ou contacter :

Seema Sindwani
Directrice des relations avec les investisseurs
info@probemetals.com
+1.416.777.9467


Énoncés prospectifs

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence et à l'exactitude du présent communiqué de presse. Le présent communiqué de presse comprend certains « énoncés prospectifs » qui ne sont pas des faits historiques. Les énoncés prospectifs comprennent des estimations et des énoncés décrivant les futurs plans ou objectifs de la Société, et comprennent des mots à l’effet que la Société ou la direction s’attend à ce qu’une condition ou qu’un résultat spécifié se réalise. Les énoncés prospectifs peuvent être identifiés par l’emploi de termes comme « est d’avis », « anticipe », « s'attend à », « estime », « pourrait », « devrait », « sera » ou « planifie ». Puisque les énoncés prospectifs sont fondés sur des hypothèses et font référence à des événements et des conditions futures, ils comportent de par leur nature des risques et des incertitudes. Bien que ces énoncés soient fondés sur les informations présentement à la disposition de la Société, la Société n’offre aucune garantie à l’effet que les résultats réels seront conformes aux attentes de la direction. Les risques, incertitudes et autres facteurs qui sous-tendent les renseignements prospectifs pourraient faire en sorte que les événements réels, les résultats, le rendement, les perspectives et les opportunités soient sensiblement différents de ceux exprimés ou sous-entendus dans les renseignements prospectifs. Les renseignements prospectifs dans le présent communiqué de presse comprennent, sans s’y limiter, les futurs plans et objectifs de la Société, ses déclarations, les résultats d’exploration, la minéralisation potentielle, l’estimation des ressources minérales, les plans d’exploration et de développement minier, la date prévue du début des opérations et l’estimation des conditions du marché. Les facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels soient sensiblement différents des renseignements prospectifs comprennent, sans s’y limiter, l’incapacité d’identifier des ressources minérales, l’incapacité de convertir les ressources minérales estimées en réserves, l’incapacité de réaliser une étude de faisabilité qui recommanderait une décision d’aller en production, la nature préliminaire des résultats d’essais métallurgiques, les délais d’obtention ou l’incapacité d’obtenir les approbations gouvernementales, environnementales ou autres à l’égard des projets, les risques politiques, l’incapacité de s’acquitter de l’obligation d’accommoder les Premières Nations et autres peuples autochtones, les incertitudes quant à la disponibilité et au coût du financement requis dans l’avenir, les fluctuations des marchés des capitaux propres, l’inflation, les fluctuations des taux de change, les fluctuations des prix des matières premières, les délais dans le développement des projets, des variations importantes des dépenses en immobilisations et des coûts d’exploitation par rapport aux estimations, et les autres risques inhérents à l’industrie de l’exploration et du développement minier, ainsi que les risques décrits dans les documents publics de la Société déposés sur SEDAR. Bien que la Société soit d’avis que les hypothèses et les facteurs pris en compte dans la préparation des renseignements prospectifs inclus dans le présent communiqué de presse sont raisonnables, l’on ne devrait pas se fier indûment aux renseignements prospectifs, qui s’appliquent uniquement en date du présent communiqué de presse, et rien ne garantit que les événements se dérouleront dans les délais indiqués ou à tout autre moment. La Société décline toute intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser tout renseignement prospectif, que ce soit à la lumière de nouveaux renseignements, d’événements futurs ou autres, sauf si requis par la loi.