2020

Probe Metals fait de nouvelles découvertes au nord et au sud du couloir aurifère Pascalis sur son projet Val-d’Or Est, Québec

21 janv. 2020
Fig.1 En Fr

 

Faits saillants :

  • Nouvelle découverte près de la surface, à proximité des gîtes Nord et Highway, titrant 9,8 g/t Au sur 5,5 mètres au sein d’un intervalle plus large à 3,5 g/t Au sur 22,7 mètres, située à 300 mètres au nord du gîte Nord et à 300 mètres à l’est des ressources aurifères du gîte Highway.
  • Deuxième découverte près de la surface, à proximité du gîte New Beliveau, titrant 1,1 g/t Au sur 30,7 mètres, située à 150 mètres à l’est de l’extrémité sud du gîte New Beliveau.
  • Le forage est associé à de nouvelles cibles géophysiques le long des systèmes aurifères interprétés. Les deux découvertes ont été faites en forant des anomalies de polarisation provoquée (PP) le long du modèle d’exploration nouvellement interprété.
  • Le forage intercalaire montre une bonne continuité. Le forage intercalaire sur le dyke principal, à 250 mètres au sud de l’ancienne mine Beliveau, a livré une teneur de 2,2 g/t Au sur 33,7 mètres.
  • Trois foreuses sont mobilisées sur les couloirs Pascalis, Courvan et Monique. Une quatrième foreuse arrivera en février pour vérifier des cibles d’exploration régionale.

Toronto, le 21 janvier 2020 – Probe Metals Inc. (TSX-V : PRB) (OTCQB : PROBF) (« Probe » ou la « Société ») a le plaisir de publier de nouveaux résultats issus du programme de forage de l’automne 2019 sur la propriété Pascalis du projet Val-d’Or Est (la « propriété »), détenue à 100 % par la Société et située près de la ville de Val-d’Or au Québec. Les résultats de onze (11) sondages totalisant 3 606 mètres ont été reçus et révèlent d’importantes nouvelles découvertes au nord et au sud du couloir aurifère Pascalis (voir figure 1). Les découvertes ouvrent de nouveaux secteurs propices à l’expansion des ressources à courte distance des ressources actuelles de la Société et seront intégrées au programme de forage hivernal en cours sur la propriété. Les nouveaux résultats de forage significatifs sont présentés ci-dessous.

David Palmer, président et chef de la direction de Probe, a déclaré : « Les deux nouvelles découvertes, qui ont été faites en utilisant les nouveaux levés géophysiques à proximité de nos ressources aurifères actuelles, ont confirmé deux éléments importants : d’abord, que notre modèle est de plus en plus robuste et plus prédictif; et deuxièmement, qu’il reste énormément de potentiel de croissance par l’exploration sur le projet Val-d’Or Est. Grâce au financement accréditif récemment clôturé, nous sommes en bonne posture pour mettre en œuvre un programme agressif en 2020 qui pourra capitaliser sur notre modèle d’exploration de plus en plus perfectionné et sur de nouvelles techniques géophysiques, tout en mettant des efforts en exploration régionale et sur les nouvelles découvertes comme celles que nous annonçons aujourd’hui. »   

Le programme de forage de l’automne 2019 à Pascalis a réussi à identifier plusieurs secteurs à fort potentiel avec de la minéralisation près de la surface, autour de notre plus récente estimation de ressources aurifères publiée en septembre 2019. La géologie et la géométrie des nouvelles zones minéralisées sont similaires à celles observées le long du couloir aurifère Pascalis, avec des réseaux de veines de tension faiblement inclinées étroitement associés à des zones de déformation est-ouest subverticales. Des dykes orientés au nord-nord-ouest ont aussi été recoupés adjacents aux nouvelles découvertes. Il sera nécessaire de poursuivre le forage afin d’évaluer l’épaisseur réelle et les extensions latérales et en profondeur de ces nouvelles découvertes situées près de la surface. Suite à ces excellents résultats, le programme de forage d’exploration et d’expansion des ressources de cette année continuera de tester les structures aurifères interprétées associées à des anomalies de PP coïncidentes identifiées à proximité des ressources du couloir aurifère Pascalis.

La croissance des ressources reste une priorité pour la Société, et les récents résultats de forage intercalaire continuent de démontrer le potentiel de convertir une proportion importante des ressources aux catégories mesurées et indiquées, et de valider le potentiel pour un système aurifère à fort tonnage exploitable par fosse à ciel ouvert. Les nouveaux résultats au sud du dyke principal de l’ancienne mine Beliveau confirment notre modèle géologique en 3D et démontrent également la continuité de la minéralisation aurifère.

Les résultats d’analyse de quelques sondages sélectionnés sont présentés dans le tableau ci-dessous :

Sondage

De (m)

À (m)

Longueur (m)

Au (g/t)

Secteur

PC-559

213,3

236,0

22,7

3,5

New Discovery/Volcanics

incluant

219,4

224,9

5,5

9,8

New Discovery/Volcanics

PC-563

96,7

107,3

10,6

1,2

New Beliveau/Dyke

incluant

106,3

107,3

1,0

8,2

New Beliveau/Dyke

PC-564

14,0

44,7

30,7

1,1

New Discovery/Volcanics

incluant

15,0

16,0

1,0

6,8

New Discovery/Volcanics

PC-565

42,9

50,9

8,0

2,9

New Beliveau/Dyke

 

65,8

99,5

33,7

2,2

New Beliveau/Dyke

 

274,20

280,0

5,8

2,0

New Beliveau/Volcanics

(1) Tous les nouveaux résultats d’analyse présentés dans ce communiqué et dans ce tableau sont présentés en longueurs dans l’axe de forage sans teneur de coupure supérieure appliquée. D’autres travaux de forage sont prévus dans le secteur immédiat et ceux-ci devraient permettre de déterminer l’épaisseur réelle.

Figure 1 : Plan de surface – Val-d’Or Est – couloir aurifère de Pascalis

https://www.probemetals.com/site/assets/files/1449/vde-pascalis-surface_map-202001.pdf

Le projet Val-d’Or Est

Au cours des dernières années, Probe Metals s’est affairé à consolider son portefeuille de propriétés dans le secteur très favorable à l’est de Val-d’Or au Québec. Le projet Val-d’Or Est regroupe des terrains couvrant une superficie de 334 kilomètres carrés et représente l’une des plus grandes positions de terrain dans le camp minier de Val-d’Or. La propriété englobe trois anciennes mines (les mines Béliveau, Bussières et Monique) et est traversée par quatre couloirs miniers d’envergure régionale, dont la prolifique Faille de Cadillac sur 14 kilomètres d’étendue latérale. Le projet Val-d’Or Est est situé dans un environnement minier à faible coût, politiquement stable, où l’on retrouve plusieurs mines en production et usines de traitement opérationnelles.  

Le projet Val-d’Or Est englobe des ressources aurifères totalisant 866 300 onces mesurées et indiquées et 2 293 500 onces présumées. 

Personne qualifiée :

Le contenu scientifique et technique du présent communiqué a été révisé, préparé et approuvé par M. Marco Gagnon, géo., vice-président exécutif de Probe, lequel est une « personne qualifiée » en vertu du Règlement 43-101.

À propos de Probe Metals :

Probe Metals Inc. est une société d'exploration aurifère canadienne qui se consacre à l'acquisition, à l'exploration et au développement de projets aurifères très prometteurs. La Société s’affaire à découvrir et à développer des projets aurifères de haute qualité, y compris son principal actif, le projet aurifère Val-d'Or Est au Québec. La Société est bien financée et contrôle un ensemble de propriétés d'exploration stratégiques de plus de 1 000 kilomètres carrés au sein de certaines des plus prolifiques ceintures aurifères au Québec. La Société a été constituée à la suite de la vente de Probe Mines Limited à Newmont Goldcorp en mars 2015. Newmont Goldcorp détient actuellement une participation de 12.5 % dans la Société.

Au nom de Probe Metals Inc..

 
David Palmer. Ph.D.

Président et chef de la direction


Pour plus d’information :

SVP visiter le site internet de Probe Metals Inc. au www.probemetals.com ou contacter:

Seema Sindwani

Directrice relations avec les investisseurs

info@probemetals.com

+1.416.777.9467

Mise en garde sur les énoncés prospectifs

Le présent communiqué comprend certaines « informations prospectives » et certains « énoncés prospectifs » (collectivement. les « énoncés prospectifs ») au sens des lois sur les valeurs mobilières applicables au Canada et aux États-Unis. Dans les présentes. tous les énoncés. à l’exception de ceux concernant les faits historiques. notamment les énoncés concernant les résultats d’exploitation futurs et les résultats financiers futurs de la Société. constituent des énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs sont souvent identifiés par des termes comme « s'attendre à ». « croire ». « pouvoir ». « avoir l'intention ». « estimer ». « éventuel ». « possible » et d'autres expressions ou énoncés semblables qui indiquent la possibilité selon laquelle certains événements ou résultats ou certaines conditions « peuvent ». « pourraient ». « devraient ». se produiront ou pourront être réalisés.

Les résultats futurs réels pourraient différer considérablement. Rien ne garantit que ces énoncés se révéleront exacts. et les résultats réels ainsi que les événements à venir pourraient être sensiblement différents de ceux prévus dans ces énoncés. Les énoncés prospectifs reflètent les opinions et les projections à la date à laquelle les énoncés ont été faits et sont fondés sur un certain nombre d’hypothèses et d’estimations qui. bien qu’ils soient jugés raisonnables par Probe Metals. comportent. de par leur nature. des risques. des incertitudes et des éventualités d'ordre commercial. économique. concurrentiel. politique et social. Certain nombre de facteurs. qu’ils soient connus ou non. pourraient faire en sorte que les résultats. le rendement ou les réalisations réels diffèrent considérablement des résultats. du rendement et des réalisations qui sont ou peuvent être exprimés ou sous-entendus dans les énoncés prospectifs et Probe Metals a formulé des hypothèses et des estimations fondées sur certains facteurs. Ces facteurs sont entre autre : les variations des conditions macroéconomiques en général; les variations sur les marchés des valeurs mobilières et du cours des actions de Probe; les variations des prix au comptant et des prix à terme de l’or. de l’argent. des métaux de base ou de certaines autres marchandises; les variations sur les marchés des devises (comme le taux de change entre le dollar canadien et le dollar américain); les changements dans la législation. l’imposition. les contrôles. la réglementation et au niveau des gouvernements. que ce soit à l’échelle nationale ou locale. et les développements politiques et économiques; les risques et les dangers associés aux activités d’exploration. de mise en valeur et d’exploitation minières (y compris les risques environnementaux. les accidents de travail. les pressions de gisement inhabituelles ou inattendues. les effondrements et les inondations); l’incapacité d’obtenir l’assurance adéquate pour couvrir les risques et les dangers; la présence de lois et de règlements qui peuvent imposer des restrictions sur l’exploitation minière; les relations de travail; les relations avec les communautés locales et les populations autochtones. et leurs revendications; la capacité d’augmentation des coûts liés aux intrants miniers et à la main-d’œuvre; la nature spéculative de l’exploration et de la mise en valeur minières (y compris les risques d’obtenir l’ensemble des permis. des licences et des approbations nécessaires des autorités gouvernementales). et le titre de propriété des avoirs miniers. De plus. Probe Metals peut. dans certaines circonstances. être tenue de payer des frais de non-réalisation ou d’autres frais. ce qui pourrait avoir une incidence défavorable importante sur la situation financière et les résultats d’exploitation de Probe Metals ainsi que sur sa capacité à financer des occasions de croissance et ses activités actuelles. Les lecteurs ne devraient pas se fier indûment aux énoncés prospectifs ni à l’information prospective contenus dans le présent communiqué. Sauf si la loi l’exige. Probe Metals n’assume aucune responsabilité de mettre à jour les énoncés prospectifs concernant des opinions. des projections ou d’autres facteurs s’ils devaient changer.

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence et à l'exactitude du présent communiqué de presse.