2020

Probe agrandit sa position de terrain à Val-d’Or Est, Québec

5 May 2020
En Fr Figure-1

Toronto, le 5 mai 2020 – Probe Metals Inc. (TSX-V : PRB) (OTCQB : PROBF) (« Probe » ou la « Société ») a le plaisir d’annoncer le jalonnement de 179 nouveaux claims contigus aux propriétés Pascalis et Mégiscane-Tavernier sur son projet Val-d’Or Est au Québec. Les nouveaux claims ajoutent 101 kilomètres carrés à la superficie actuelle du projet, qui passe donc de 334 à 435 kilomètres carrés, en agrandissant la propriété Mégiscane-Tavernier au sud-est (146 claims) et la propriété Pascalis au nord-ouest (33 claims). Les nouveaux claims acquis se situent le long de structures aurifères identifiées lors des travaux d’exploration régionale et ajoutent des terrains très favorables au projet. La position de terrain du projet Val-d’Or Est représente l’un des plus grands portefeuilles consolidés dans le camp minier de Val-d’Or.

David Palmer, président et chef de la direction de Probe, a déclaré : « Avec les succès remportés lors de nos programmes d’exploration, et notre compréhension croissante des systèmes aurifères à Val-d’Or Est, nous avons décidé d’agrandir les limites de nos propriétés pour inclure plusieurs cibles régionales très prometteuses qui montrent un excellent potentiel pour de nouvelles découvertes. Nous sommes très chanceux de bénéficier d’une situation financière solide, avec plus de 30 millions de dollars en liquidités, ce qui nous permet de continuer de faire avancer nos projets pendant que l’or prend du galon sur les marchés mondiaux. Nous espérons reprendre nos activités prochainement et ainsi maintenir notre position parmi les sociétés d’exploration aurifère les plus dynamiques au Canada en 2020. »

Les propriétés Pascalis et Monique, qui englobent la majeure partie des ressources aurifères de la Société, comptent maintenant 425 titres miniers couvrant une superficie de 175 kilomètres carrés. Les nouveaux claims couvrent le prolongement vers l’ouest d’un couloir de déformation situé entre l’intrusion de Bourlamaque et la faille Garden Island. Ces nouveaux claims ont fait l’objet d’une quantité très limitée de travaux d’exploration historiques.

La propriété Mégiscane-Tavernier forme maintenant un grand bloc de claims contigus totalisant 322 claims et couvrant une superficie de 184 kilomètres carrés traversée par quatre grands couloirs de déformation. Les quatre couloirs de déformation sont très favorables et l’on trouve plusieurs indices aurifères le long de chacun de ces corridors, toutefois très peu d’exploration a été réalisée dans ce secteur dans le passé. Récemment, Probe a réalisé un vaste levé VTEM et a délimité plusieurs cibles prometteuses qui n’ont jamais été vérifiées par forage. De récents travaux de terrain, incluant de nouveaux levés géophysiques et géochimiques, indiquent que la minéralisation aurifère est associée à de fortes anomalies de polarisation provoquée et à des valeurs aurifères élevées dans les sols, ce qui fournit donc un outil efficace pour la génération de nouvelles cibles. Des levés supplémentaires et du forage sont prévus en 2020.

Figure 1 – Projet Val-d’Or Est

https://www.probemetals.com/site/assets/files/1470/pr-2020-apr-vde-project-fig1.pdf

Personne qualifiée :

Le contenu technique du présent communiqué de presse a été révisé par M. Marco Gagnon, géologue, vice-président exécutif et administrateur de Probe, lequel est une « personne qualifiée » selon le Règlement 43-101.

À propos de Probe Metals :

Probe Metals Inc. est une société d'exploration aurifère canadienne qui se consacre à l'acquisition, à l'exploration et au développement de projets aurifères très prometteurs. La Société s’affaire à découvrir et à développer des projets aurifères de haute qualité, y compris son principal actif, le projet aurifère Val-d'Or Est au Québec. La Société est bien financée et contrôle un ensemble de propriétés d'exploration stratégiques de plus de 1 000 kilomètres carrés au sein de certaines des plus prolifiques ceintures aurifères au Québec. La Société a été constituée à la suite de la vente de Probe Mines Limited à Goldcorp en mars 2015. Newmont détient actuellement une participation d’environ 12 % dans la Société.

Au nom de Probe Metals Inc.,

 
David Palmer, Ph.D.

Président et chef de la direction


Pour plus d’information :

Veuillez visiter notre site Internet au www.probemetals.com ou contacter :

Seema Sindwani

Directrice des relations avec les investisseurs

info@probemetals.com

+1.416.777.9467

Énoncés prospectifs

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence et à l'exactitude du présent communiqué de presse. Le présent communiqué de presse comprend certains « énoncés prospectifs » qui ne sont pas des faits historiques. Les énoncés prospectifs comprennent des estimations et des énoncés décrivant les futurs plans ou objectifs de la Société, et comprennent des mots à l’effet que la Société ou la direction s’attend à ce qu’une condition ou qu’un résultat spécifié se réalise. Les énoncés prospectifs peuvent être identifiés par l’emploi de termes comme « est d’avis », « anticipe », « s'attend à », « estime », « pourrait », « devrait », « sera » ou « planifie ». Puisque les énoncés prospectifs sont fondés sur des hypothèses et font référence à des événements et des conditions futures, ils comportent de par leur nature des risques et des incertitudes. Bien que ces énoncés soient fondés sur les informations présentement à la disposition de la Société, la Société n’offre aucune garantie à l’effet que les résultats réels seront conformes aux attentes de la direction. Les risques, incertitudes et autres facteurs qui sous-tendent les renseignements prospectifs pourraient faire en sorte que les événements réels, les résultats, le rendement, les perspectives et les opportunités soient sensiblement différents de ceux exprimés ou sous-entendus dans les renseignements prospectifs. Les renseignements prospectifs dans le présent communiqué de presse comprennent, sans s’y limiter, les futurs plans et objectifs de la Société, ses déclarations, les résultats d’exploration, la minéralisation potentielle, l’estimation des ressources minérales, les plans d’exploration et de développement minier, la date prévue du début des opérations et l’estimation des conditions du marché. Les facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels soient sensiblement différents des renseignements prospectifs comprennent, sans s’y limiter, l’incapacité d’identifier des ressources minérales, l’incapacité de convertir les ressources minérales estimées en réserves, l’incapacité de réaliser une étude de faisabilité qui recommanderait une décision d’aller en production, la nature préliminaire des résultats d’essais métallurgiques, les délais d’obtention ou l’incapacité d’obtenir les approbations gouvernementales, environnementales ou autres à l’égard des projets, les risques politiques, l’incapacité de s’acquitter de l’obligation d’accommoder les Premières Nations et autres peuples autochtones, les incertitudes quant à la disponibilité et au coût du financement requis dans l’avenir, les fluctuations des marchés des capitaux propres, l’inflation, les fluctuations des taux de change, les fluctuations des prix des matières premières, les délais dans le développement des projets, des variations importantes des dépenses en immobilisations et des coûts d’exploitation par rapport aux estimations, et les autres risques inhérents à l’industrie de l’exploration et du développement minier, ainsi que les risques décrits dans les documents publics de la Société déposés sur SEDAR. Bien que la Société soit d’avis que les hypothèses et les facteurs pris en compte dans la préparation des renseignements prospectifs inclus dans le présent communiqué de presse sont raisonnables, l’on ne devrait pas se fier indûment aux renseignements prospectifs, qui s’appliquent uniquement en date du présent communiqué de presse, et rien ne garantit que les événements se dérouleront dans les délais indiqués ou à tout autre moment. La Société décline toute intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser tout renseignement prospectif, que ce soit à la lumière de nouveaux renseignements, d’événements futurs ou autres, sauf si requis par la loi.